Les “big data“ et la révolution digitale, une opportunité pour les patients et notre système de santé

Les “big data“ et la révolution digitale, une opportunité pour les patients et notre système de santé

Michel Bodkier

Dr. Philippe Salphati Directeur Associé et directeur général, France et Suisse

Nous avons rencontré le Docteur Michel Bodkier dans son bureau de la rue La Boétie, non loin de chez Sanofi, un autre géant français de la santé.  Michel (comme il souhaite être appelé), a créé avec son partenaire, Jérôme Nouzarède, actuel président d’Elsan, un groupe leader dans l’hospitalisation privée en France en moins de 20 ans. Très récemment, la dernière pièce maîtresse hissant Elsan au rang de leader est le rapprochement avec MédiPôle Partenaires parachevant une succession d’acquisitions et d’intégrations réussies. Michel a acquis, avec Jérôme Nouzarède, il y a une vingtaine d’années, sa première clinique près de Paris, dont il est.  Aujourd’hui, Elsan compte 24 000 collaborateurs et 6500 médecins libéraux au service des 2 millions de patients venant se faire traiter chaque année au sein de l’un de ses 120 établissements. Elsan réalise un chiffre d’affaire estimé à 2 milliards €.¹

Au cours de notre rencontre, Michel nous a livré des éléments de réflexion qui permettraient de recouvrer un système de santé, qui soit à la fois centré sur le patient et efficient.

« Apprendre à collaborer et partager pour mieux servir le patient »

Les investissements nécessaires, pour permettre, aux patients et praticiens, de bénéficier des avancées technologiques récentes, sont importants pour des petites structures et nécessitent d’être mutualisés. Consolider les activités devient alors primordial pour augmenter les capacités à innover et développer des unités de pointes. Par exemple en oncologie, diagnostics, médecine « personnalisée » et médecine « prédictive », cette consolidation devrait permettre d’améliorer, avec efficacité (Résultats) et efficience (Cout), « l’expérience patient » tout au long du parcours de soins. Quelles que soient les formes d’organisations, la capacité à s’organiser en réseaux de compétences, à partager les informations en temps réel seront clés dans l’amélioration de la qualité des interventions sur le patient et la performance de notre système de santé.

« Mesurer la performance et identifier des voies innovantes d’amélioration »

La révolution digitale et les progrès technologiques permettent aujourd’hui de générer un volume et une variété de données et d’analyses permettant de mesurer et d’améliorer la performance des interventions médicales quasiment en temps réel comparée à une pratique de référence ou « best practice». Des indicateurs de performance sont définis nationalement. Aux Etats Unis, par exemple, ces indicateurs sont au nombre de 7:² Mortalité, réadmissions, sécurité des soins, expérience patients, efficacité des soins, disponibilité de l’offre de soins, optimisation de l’utilisation de l’imagerie médicale. La France s’est aussi dotée d’indicateurs nationaux.

Physician holding patient's hand

« Recouvrer un système de santé performant et efficient centré sur le patient et focalisant ses ressources sur la prévention, la personnalisation des soins et l’efficacité des interventions »

Selon l’OMS, la France a le meilleur système de santé depuis les vingt dernières années (191 pays).³ En effet, la couverture universelle permet l’accès de tous aux meilleurs soins disponibles. La France a aussi basé sa réputation sur la qualité de ses équipes soignantes. Cependant, selon l’observatoire britannique, Legatum Institute, (Prosperity index)⁴ et le Bloomberg Health-Care Efficiency Index⁵, la France s’est vue respectivement attribuer les places de 8ieme, 9ieme et 14ieme en 2012, 2014 et 2016. Si notre système compte toujours parmi les meilleurs dans le monde, il doit devenir aussi plus efficient. Avec l’un des meilleurs plateaux techniques il y a vingt ans, la France a vu certains pays la rattraper. Nous devons reconnaître que la santé est une industrie, certes particulière, qui se doit de rester compétitive. Rester compétitif en matière de santé signifie améliorer de façon continue le service apporté aux patients en termes de qualité, d’innovation et d’expérience au meilleur coût.

« Se doter des outils facilitants, sous certaines conditions, le partage des données médicales nationalement et pourquoi pas internationalement, toujours dans l’intérêt du patient »

Tous les systèmes de santé devraient se donner 2 objectifs complémentaires. (1) Améliorer la performance médicale (« Patient outcomes ») (2) Augmenter l’efficience relative à chaque intervention toute au long du parcours de soins. La révolution digitale et la technologie (ex. big data, Intelligence artificielle,) permettent de traiter des volumes de données gigantesques afin de mieux comprendre chaque patient et de personnaliser autant que possible leur traitement. Mais aujourd’hui le défi est, non pas de générer des données, mais de partager et de traiter ces données de telle sorte qu’elles soient bénéfiques pour les patients et le système de santé.

Outre-Atlantique les patients, plus informés et soucieux de recevoir le meilleur service médical (ex. 2nd avis médical), deviennent plus favorables au partage de leurs données médicales. Une étude dont les résultats furent récemment publiés dans le très renommé British Medical Journal rapportait que près de 71% des 5000 utilisateurs étudiés accepteraient que leur médecin puisse accéder à leurs comptes de media sociaux tel Facebook, si cela pouvait les aider dans la gestion de leur capital santé. La jeune société « Patients Know Best », qui permet aux patients d’accéder à leurs données médicales et de les partager avec des professionnels de santé ou famille, illustre bien cette tendance. Le patient veut devenir le premier acteur de sa santé. N’est-ce pas ce que les autorités ont désiré et promu depuis plus de 2 décennies?

Advanced medical equipment

4 raisons peuvent expliquer l’adoption progressive de l’exploitation des données en France.
1. L’interopérabilité ou la capacité de partage des données entre établissements ou même entre services
2. Les types et la qualité des données partagées (données structurées ou non, images et textes)
3. L’exploitation de ces données en termes de système, compétences, procédures et gouvernance
4. L’arsenal législatif qui s’adapte progressivement et qui veut d’un côté garantir l’anonymisation des données et de l’autre comprendre les bénéfices de ce partage de données pour le patient et l’innovation médicale et scientifique

Le partage de données, nationalement mais aussi internationalement, tout au long du parcours de santé, est un élément clé d’innovation pour personnaliser les interventions. Il va sans dire que le partage éventuel du génome, décidé par le patient, serait un élément supplémentaire dans la personnalisation de la médecine et des interventions.

La compétitivité de notre industrie de santé est un enjeu stratégique pour le patient et pour la santé publique. Des enjeux éthiques, technologiques et scientifiques doivent être adressés tout en continuant à stimuler, accompagner, faciliter l’innovation pour qu’elle bénéficie au plus grand nombre de patients et en particulier à ceux atteints de maladies sévères et pour lesquelles le diagnostic vital est engagé.

De notre capacité à générer, interpréter et partager nos données pourra émerger des voies d’amélioration de la performance et de la qualité des interventions en fonction des profils patients. Les exemples de ces bénéfices sont déjà innombrables. Il faut embrasser l’avenir!

¹www.groupe-elsan.com
² CMS, Center for Medicaid and Medicare services
³ WHO, measuring overall system performance in 191 countries, 2000
⁴-⁵ 2016-legatum-prosperity-index-pdf and Bloomberg Health-Care Efficiency Index, 2014

Dr. Philippe Salphati

Managing Director and Partner at Tefen Europe

Digital Transformation, Business Design and Transformation, and Commercial Excellence expert in the Life Sciences sector

Contacter Dr. Philippe Salphati

Remplissez le formulaire pour un conseil rapide

CONTACT US

Travaillons ensemble !

shijiebei 365bet manbetx 188bet xinshui caipiao 95zz tongbaoyule beplay 88bifa 18luck betway bwin hg0088 aomenjinshayulecheng ca88 shenbotaiyangcheng vwin w88 weide